Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
 

CORSICA SUB LA GARDE

«  »

07 / 11 / 2008

La peinture

- L’opération de peinture s’effectue devant une cabine à système d’aspiration d’un volume de 6 m3.

-Pour peindre l’opérateur est équipé d’un masque à cartouches, de lunettes,d’une combinaison, de chaussures coquées et de gants lui assurant une protection optimale.

- L’opération s’effectue avec de la peinture liquide appliquée à l’aide d’un pistolet à godet.

- Pendant l’opération de peinture les récipients sont suspendus devant le système d’aspiration.

La métallisation

- L’opération de métallisation s’effectue dans une cabine fermée d’un volume de 27 m3 équipée d’un système d’extraction et de traitement des gaz et poussières.

-Durant la métallisation l’opérateur est équipé d’un casque fermé alimenté en air respirable, d’une combinaison, de chaussures coquées et de gants lui assurant une protection optimale.

- la métallisation s’effectue après grenaillage dans un laps de temps ne permettant pas l’apparition de fleur de rouille sur les parois du récipient et afin d’éviter l’apparition future de corrosion sous les couches appliquées sur le récipient.

- On utilise pour cette opération un appareil portatif de métallisation permettant une application homogène de métal sur toute la surface extérieur du récipient.

- Pendant l’opération de métallisation les récipients sont placés couchés, suspendus ou debout en fonction de leur taille et de leur volume.

Le grenaillage

- L’opération de grenaillage s’effectue dans une cabine fermée d’un volume de 27 m3 équipée d’un système d’extraction et de traitement des gaz et poussières.

-Durant le grenaillage l’opérateur est équipé d’un casque fermé alimenté en air respirable, d’une combinaison, de chaussures coquées et de gants lui assurant une protection optimale.

- Les récipients sont grenaillés à la demande du client ou si l’opération est jugée nécessaire par l’expert habilité à la visite des récipients à pression de gaz.

- Le grenaillage s’effectue à l’aide d’un appareil portatif optimisant et réduisant le temps d’exposition des récipients au jet de grenaille.

- Pendant l’opération de grenaillage les récipients sont placés couchés, suspendus ou debout en fonction de leur taille, de leur volume et de la surface du récipient à grenailler (intérieur ou extérieur).

06 / 11 / 2008

BANC D'EPREUVE

- le banc d’épreuve est composé de 14 rampes pouvant accueillir chacune 20 récipients à pression de gaz. Les 14 rampes sont alimentées en eau par un système monté coulissant sur des rails les surplombant. Les flexibles haute pression sont aussi montés sur ces rails mais sur un système indépendant. On trouve sur le système d’eau une alimentation divisée en 20 sorties munies chacune d’une vanne les rendant indépendantes. Le système « haute pression » accueil un tube HP divisé en 20 sorties HP (flexibles munies de raccord vissé).

banc

- Les rampes du banc d’épreuve sont séparées du reste du local par des protections métalliques grillagées assurant la sécurité pour les opérateurs d’épreuve et toute personne éventuellement présente dans le local pendant l’épreuve.

- La pompe, les commandes de la pompe et les monomètres sont placés à l’extérieur du banc d’épreuve et sont abrités par les protections grillagées.

- Chaque rampe a son propre système d’évacuation des eaux après épreuve.

- Les rampes sont équipées pour permettre le séchage (air comprimée) et le nettoyage haute pression des récipients à pression de gaz (appareil de nettoyage haute pression mobile et prises de raccordement au réseau d’air comprimée du local à chaque rampe).

ATELIER DE PREPARATION

- Local ouvert abritant l’établie et tout le matériel nécessaire au démontage, à l’identification, à l’inspection visuelle et au remontage des récipients à pression de gaz.

ACCUEIL ET GESTION ADMINISTRATIVE

- L’accueil et la gestion administrative sont réalisés dans les bureaux de la société. C’est dans ce local que sont rédigés, saisies, mis à jour et répertoriés tous les documents administratifs (-bon de commande - certificat d’inspection - certificat de rebut - fax rebut - avis de rebut client - certificat de visite - bon de livraison - fichier client - textes réglementaires - documentation technique - dossier concernant la gestion administrative, les qualifications, la formation, les habilitations du personnel…) et tout les matériels nécessaires à l’élaboration et à l’envoie de ces documents (support papier, informatique, fax ,téléphone,…).

LE LOCAL

- Notre local de 400 m2 au sol est conçu de façon à optimiser l’éclairage et la ventilation et il se divise en 6 zones.

LA PETITE HISTOIRE

Plus connu, dans le monde de la plongée, par son prénom, Georges RUGGERI a été embauché en 1982 par la société DOYEN en qualité de manoeuvre. Un long apprentissage, des formations et sa conscience professionelle lui ont vite permis de tenir le poste de chef d'atelier et responsable du département plongée. Durant l'année 2005 Georges décide de quitter la société DOYEN, devenue SOCIETE MEDITERRANEENNE DE RECONDITIONNEMENT (SMR), pour créer un centre de requalification entièrement dédié à la plongée. C'est en janvier 2006 que naît, par le biais de l'association entre Georges et Jean-Michel THIBERT, le centre de requalification CORSICA SUB à la garde.

le local